Site officiel des professionnels de la véranda aluminium

Trouver un fabricant de véranda

CONFORT D'ÉTÉ ET D'HIVER: PROTECTION SOLAIRE, VENTILATION ET CHAUFFAGE

La véranda bioclimatique, une pièce à vivre sous tous les climats

Envoyer cette page par email Imprimer cette page
Une ligne de points

En concevant au mieux votre véranda selon son climat et son environnement, celle-ci agit comme un régulateur thermique contribuant au chauffage de la maison l'hiver et à son rafraîchissement en été. Toute véranda aluminium qui respecte les principes de l'architecture bioclimatique favorise les économies d'énergie.

 

Découvrir l'étude sur les économies d'énergie réalisées grâce à la construction d'une véranda

Principe de la véranda bioclimatique

Une véranda est dite « bioclimatique » lorsque ses besoins en matière de chauffage et de climatisation sont assurés en tirant le meilleur parti du rayonnement solaire, et de la circulation naturelle de l'air. Le but est de maintenir dans votre véranda une température agréable en toute saison, en utilisant le moins possible un chauffage complémentaire. Cela passe par une façade largement vitrée, un système de stockage de chaleur et une ventilation efficace.

Une vue d'ensemble est indispensable. Pour respecter les principes de l'architecture bioclimatique, votre véranda doit considérer son environnement géographique et climatique. Pour votre projet, demandez conseil à votre installateur ! Trouver un fabricant de vérandas

 

Adopter la démarche bioclimatique

Il existe deux cas de figure suivant l'implantation de la véranda au seuil de votre maison. Il est préférable de construire ou garder un mur attenant entre les deux édifices. En hiver, celui-ci va diffuser progressivement la chaleur à l'intérieur de la maison et former une barrière contre le froid. Une véranda toujours ouverte sur la maison doit, elle, être parfaitement isolée et protégée pour ne pas déséquilibrer la température ambiante dans l'habitat.

 

  • Votre véranda est séparée de la maison par un mur et des fenêtres

Dans ce cas, la véranda est un « tampon thermique » contribuant au chauffage de la maison l'hiver et à son rafraîchissement l'été.

 

  •  En hiver

La véranda doit capter les apports solaires, puis les redistribuer à l'intérieur de la maison sous forme de chaleur, qu'elle doit  alors conserver :

- Par temps ensoleillé, laisser les fenêtres reliant la véranda à la maison ouvertes, afin de favoriser l'entrée de la chaleur dans la maison ;

- La nuit ou par temps couvert, fermer les fenêtres. La véranda joue alors un rôle de tampon thermique qui améliore l'isolation de la maison.


  •  En été

La véranda doit se protéger de la chaleur et de l'éblouissement, puis évacuer la chaleur tout en recueillant la fraîcheur :

- En journée, fermer les fenêtres de la maison et utiliser des protections solaires extérieures sur la véranda pour éviter la surchauffe ;

- Durant la nuit, ouvrir le châssis (fenêtre de toit, tabatière) placé au point le plus haut de la toiture de la véranda pour évacuer l'air chaud, ainsi que l'ouverture en partie basse (fenêtres à la française, baies coulissantes, grilles d'aération) afin de recueillir l'air frais.

 

 

Eté comme hiver, l'air doit être régulièrement renouvelé et bien distribué entre les deux édifices. Des systèmes de ventilation dynamique intégrés à la véranda permettent de mieux appréhender les variations climatiques. Ils s'enclenchent dès que la température de la véranda est supérieure à celle de la maison. Adoptez-les pour :

- insuffler dans l'habitat l'air chaud préchauffé par la véranda ;

- atténuer  les surchauffes en été, en ventilant la nuit.

 

  • Votre véranda est en relation directe avec la cuisine ou le salon

Les variations de température observées dans la véranda se répercutent aussitôt dans les pièces voisines. Une parfaite isolation prime, été comme hiver, pour garantir une enveloppe hermétique aux surchauffes et/ou aux déperditions thermiques. Les équipements les plus performants doivent être installés sur votre véranda :

- une toiture plate constituée de panneaux opaques isolants (voir par ailleurs) ;

- des protections solaires extérieures (volants roulants, stores bannes) ;

- des fenêtres en aluminium associant rupture de pont thermique et double vitrage à isolation renforcée ;

- un système de ventilation dynamique ;

-  un chauffage d'appoint (au sol, pompe à chaleur), s'il n'annihile pas le gain des apports solaires. Contactez nos adhérents pour faire réaliser un bilan thermique

 


 

<<  Orientation de votre véranda

Vitrage et isolation  >>

VOIR
LE TEMOIGNAGE

Pour sa véranda, elle a choisi l'aluminium.

Comprendre pourquoi. » En savoir plus

LA VERANDA
EN IMAGES

Découvrez vite la véranda qui s'adapte à vos envies ! » En savoir plus

LES REGLES
PROFESSIONNELLES

Règles officielles pour la conception et

réalisation des vérandas alu » En savoir plus

TROUVER
UN FABRICANT DE VÉRANDA

Des professionels à votre écoute

» En savoir plus

Trouver un fabricant de véranda

CALCULER

SES APPORTS SOLAIRES

Déterminez la contribution d'1 m² de fenêtre 

à la réduction du chauffage en hiver.

calculez les apports solaires

FAIRE

DES ECONOMIES D'ENERGIE

avec les vérandas en aluminium.

faites des économies

DECOUVRIR

LES AVANTAGES ENVIRONEMENTAUX

des vérandas en aluminium.
avantages des menuiseries